lundi 25 juin 2018

Le gouvernement s’inquiète du développement du cybercrime « as a service »

Source itespresso.fr
PUBLIÉ LE 25/06/2018
Par l’exemple des plates-formes de location de rançongiciels, le ministère de l’Intérieur déplore le développement d’un écosystème facilitant les cyberattaques. « De très nombreuses victimes […] sont tentées de ne pas déposer plainte, compte tenu d’un risque réputationnel [sic] ». Le ministère de l’Intérieur apporte cette précision en introduction d’un rapport (document PDF, 115 pages) intitulé « État de la menace liée au numérique en 2018 ».....
Le gouvernement s’inquiète du développement du cybercrime « as a service »

Aucun commentaire:

Publier un commentaire